Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans menu_set_active_trail() (ligne 2405 dans /var/www/clients/client2/web3/web/includes/menu.inc).

Le rapport Nord-Sud et la décolonisation

Une grande part du troisième (1961) et du quatrième Colloque Méditerranéen fut consacré aux questions de la décolonisation en Afrique. La Pira porta une attention toute particulières aux questions relatives à l’Algérie. C’est en fait à Florence que commencèrent à se dessiner les Accords d’Evian qui mirent fin à la guerre d’Algérie et la première ébauche des accords de « développement durable » avec les Maroc (voir: Enrico Mattei).

De façon plus générale, les problèmes de développement, d’autodétermination, des relations entre le monde industrialisé et l’Amérique Latine, l’Asie et l’Afrique sont naturellement au coeur de la pensée et des actions de La Pira dans le mesure où « ...malgré les résistances du Pêché, l’Histoire se meut et s’oriente intrinsèquement vers l’unité, la paix et la libération des peuples du monde entier ».

Le « chemin d’Isaïe » passe donc par le transformation des armes en socs de charrue, c’est à dire d’investissement dans les armes en investissement dans le développement : « ...les hommes et les peuples sont tous égaux, la terre appartient à tous : c’est, d’une certaine façon, une res communis omnium. (...) de la guerre à la paix et de l’injustice à la justice : c’est ce changement de direction qui est l’inévitable signe de ce « moment utopique » de l’Histoire : le nouveau nom de la paix est « progrès » .

Et toujours : «... Le moment historique présent est non seulement caractérisé par l’impossibilité de faire la guerre et par l’inéluctabilité d’entamer des négociations... mais aussi par la libération des peuples d’Amérique Latine, d’Afrique et d’Asie ! Ces nouvelles populations... prennent rapidement leur place dans l’Histoire et deviennent des protagonistes essentiels de nouvelle Histoire du monde ».

La quête de la paix, la détente entre les super puissances non pas en tant que maintien du « désordre ordonné » mais comme élan favorisant ...une nouvelle méthodologie pour acquérir la liberté... conformément à ce que requiert la situation nucléaire, spatiale, démographique, technique et scientifique de l’Histoire du monde nouveau...