La vie de La Pira en quelques lignes

 


 

  

  

1904 Naissance à Pozzallo (Ragusa) le 9 janvier.   

1914-22 Il obtient à Messine un diplôme de comptabilité puis achève des études classiques au lycée avant de s’inscrire à la Faculté de Droit.   

1926-33 Il déménage à Florence pour suivre le professeur Betti, directeur de sa thèse. Il est chargé de l’enseignement du Droit romain.   

1934        Il obtient la chaire de Droit romain à l’université de Florence. Il fonde la Messe de Saint-Procule pour l’assistance matérielle et spirituelle des pauvres.   

1939         Il fonde et dirige la revue « Principi » qui sera supprimée par le régime fasciste.   

1943         Recherché par la police, il se cache tout d’abord aux alentours de Sienne puis à Rome.   

1945 Député à l’Assemblée constituante.   

1949 Sous-secrétaire au ministère du Travail.   

1951-56 Maire de Florence, il lutte contre le chômage et les licenciements. Il s’engage vivement pour la construction de logements populaires. Rencontres internationales de Florence.   

1956-57 Il est réélu maire. Crise de la majorité centriste et démission.   

1958 Nouvelle élection à la Chambre des députés.   

1959 Voyage à Moscou. Il parle devant le Soviet suprême.   

1960-64 Maire de Florence pour la troisième fois à la tête d’un conseil municipal de centre gauche.   

1965 Engagement pour la paix au Viêt-Nam. Voyage à Hanoi.   

1967-75 Intense activité internationale. Il est élu président de la Fédération mondiale des cités unies. Il s’engage en faveur du dialogue en Europe, pour le Moyen-Orient et pour la décolonisation.   

1976 Nouvelle élection à la Chambre des députés.   

1977 Mort à Florence, le 5 novembre.   

 


En cliquant, on peut accéder aux documents suivants :


§  Vie de La Pira en 11 fiches.

§  Tableau synoptique des principaux événements de la vie de La Pira ainsi que des grandes dates de l’histoire de l’Eglise, de l’Italie et du monde au cours de cette période

§  Fiche biographique détaillée, préparée pour le procès en béatification