La création du Tribunal diocesain

 

 

 

 

La renommée de la suprême intégrité morale de Giorgio La Pira s’est largement répandue et, à sa mort, de nombreuses requêtes d’ouverture d’un procès ont été présentées en vue d’exprimer un jugement approfondi sur sa vie, sa conduite et ses actes . 


Quand une requête formelle, en date du 6 octobre 1984, nous a été soumise,  et suite à laquelle les Postulateurs Père Innocenzo Venchi O.P. et Père Antonio Cairoli O.F.M. ont recueilli les différentes pétitions, nous avons accueilli de bon gré la requête et après une longue réflexion, étant donné que la vie de Giorgio La Pira semble mériter la plus grande considération, en application du Droit canon, et, tout particulièrement, an application des normes édictées par la 
CONSTITUTION APOSTOLIQUE "Divinus Perfectionis Magister" du 25 janvier 1983,
après avoir obtenu le vote favorable de la Conférence Épiscopale Toscane, par le présent Décret,

ÉRIGEONS LE TRIBUNAL DIOCÉSAIN


Nommant à la fonction de Juge Délégué le Rév. Mgr. Attilio Piccini Vicaire Adjoint auprès du Tribunal Écclésiastique Régional Etrusque.

À la fonction de Promoteur de Justice est nommé
le Rév. Mgr. Gino Bonanni remplissant la même fonction auprès du Tribunal susmentionné.



À la fonction de Notaires, Maître Mario Bossi, Frère Mario Conticini et Soeur Giuseppina Angotti.

Nous confions au Juge Délégué la charge de désigner, le plus rapidement possible, les Experts en histoire et en archivistique, afin de recueillir et d’identifier les documents et les lettres autographes de La Pira.


Le Rév. Juge Délégué prêtera serment devant Nous de remplir fidèlement la mission qui lui est confiée et de respecter le secret; tous les autres membres du Tribunal prêterons le même serment devant le susdit Juge Délégué.

Rendu à Florence, Palais des Archevêques, le 9 janvier 1986


Cardinal Silvano Piovanelli