Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans menu_set_active_trail() (ligne 2405 dans /var/www/clients/client2/web3/web/includes/menu.inc).

Identité de la ville

En 1954, La Pira inaugurait la ville-satellite « Isolotto » créée sur l’initiative de sa municipalité dans le but d’apporter une solution au grave problème du logement (« pas des logements mais des villes », un bon exemple d’urbanisme public).

Au moment où il remit les clés aux premiers locataires, il dit : « Aimez cette ville comme, pour ainsi dire, une partie de vous-même. Vous êtes enracinés en elle comme le seront les générations qui vous suivront. C’est un patrimoine précieux que vous êtes chargés de transmettre aux générations futures, préservé et même bonifié ». Il ajouta : « Chaque ville porte en elle une vocation et un mystère : chacune est, dans le temps, une image de la ville éternelle. Aimez-la donc comme l’on doit aimer sa propre demeure et celle de ses enfants ».

La Pira dit aussi : « La ville est comme une maison dans laquelle tous les éléments essentiels sont reliés entre eux ; comme l’usine est un élément essentiel de la ville, la cathédrale, l’école, l’hôpital le sont aussi. Tout est partie de l’ensemble de la maison. Il y a donc une seule pâte, un seul ferment, une seule responsabilité qui font des devoirs un tout».

Et, à propos de la responsabilité des Maires il affirma « Notre devoir à la tête de la ville est celui de penser, celui de méditer : si nous ne prenons pas la peine de méditer, nous ne sommes que de simples gestionnaires ».

Sur ce sujet, consulter également :

Crise et rôle des villes (Venise 1954) 

Congrès des Maires des villes capitales (Florence, 1955) 

Discours à la Croix-Rouge (Genève 1954) 

Le mystère des toits de Florence.