Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans menu_set_active_trail() (ligne 2405 dans /var/www/clients/client2/web3/web/includes/menu.inc).

Discours de clôture du quatrième Colloque Méditerranéen (1964)

 

 

Ce quatrième colloque a annoncé la libération de la triste oppression raciale à laquelle est soumis le peuple noir d’Afrique du Sud, la libération de toutes les formes de discrimination auxquelles sont soumises les minorités kurdes (la paix irakienne en est un symptôme heureux). Il a formulé un espoir et annoncé l’irrésistible processus de déstalinisation intégrale en cours en Union soviétique et dans les pays socialistes, un processus qui doit conduire à l’élimination de l’antisémitisme et de l’athéisme d’État, qui constituent une forme – désormais historiquement dépassée – d’intolérance religieuse, politique et civile, qui constituent une grave violation des droits fondamentaux de la personne humaine qui ne peuvent être violés pour aucune raison !

Et enfin, mes chers amis, ce quatrième colloque constitue (malgré toutes les apparences contraires) l’espoir et l’annonce d’une solution (au moins possible) du conflit arabo-israélien, un conflit que la nouvelle époque historique a désormais irrésistiblement dépassé, nous voudrions presque dire archivé. L’année prochaine, le cinquième colloque abordera justement tous ces enjeux. Ce sera l’année des 700 ans de la mort de Dante, l’année où, par voie de conséquence, les mots du divin poète auront un sens renouvelé et moderne. Celui-ci écrivit en effet dans De Monarchia que la paix, l’unité et la civilisation du genre humain constituent la fin de l’histoire.

Florence vous le rappelle une nouvelle fois, souvenez-vous en. Vous êtes ses enfants, idéalement inscrits à son état civil, dans son histoire, dans son destin, dans sa mission. Florence est, en tant que vicaire de Jérusalem, destinée à cela par Dieu : annoncer la bénédiction et la paix dans la maison et la famille d’Abraham, ainsi que dans toutes les maisons et dans toutes les familles des hommes !